Bulletin n°7

mariana.jpgLibérons Marianne : Fèmna deu Pòple d'òc!

Les valeurs de l'occident entendons les valeurs des pays impérialistes seraient universelles, et de ce fait serait la Vérité. Démocratie, laïcité, capitalisme, consumérisme, marchandisation de tout, du corps au sexe seraient enfin de compte ce que tout humain dans le vrais devrait prendre pour arriver à toucher à la civilisation, à son salut. Notre civilisation serait porteuse du bien, les autres seraient donc le mal, cela serait démontrée par la supériorité culturelle de l'occident. Cette vision qui est profondément ancrée dans la conscience populaire n'est pas nouvelle et vient de loin, directement de l’Église catholique qui pendant au moins 800 ans imposa sa vision du monde, du salut, de la vie,au continent européen, puis à une grande partie de l'humanité. Il est intéressant de voir les similitudes entre le discours théologique et le discours dominant actuel. La 3eme république grande ennemie de la soutane a enfin de compte construit autour de l'idée de République une religion d’État aussi infaillible que le catholicisme l'était pour la monarchie. Le Républicanisme qui est le pendant du parlementarisme capitalisme des autres pays impérialistes ne supportent pas l'hérésie. Ce n'est en fin de compte pas une religion civique comme pouvait l'avoir les Romains où les Grecs, c'est à dire un instrument de lien dans la cité, et non un objet de croyance.

Notons qu'aujourd'hui certains que historiens se demandent même si les grecques croyaient en leurs propres légendes. Le Républicanisme en France à la valeur du dogme, elle est une religion révélée, beaucoup de personnes du corps social croient sans en douter que la République est infaillible. Et peut être nous touchons à l'évolution de l'Etat moderne depuis les guerres de religion jusqu'à son plus grand penseur en la personne de Bossuet. Bossuet fut le penseur de la monarchie de droit divin, il fit de la religion catholique une religion d’État, c'est à dire une religion civile, sécularisée, soumise au politique. Ce qui marque le règne de Louis XIV n'est pas ses conquêtes et guerres incessantes mais plutôt la place qu'il arrive à donner à l'image du Roi. Tout n'est que propagande pour déifié la personne du Roi, seul intermédiaire entre les sujets et Dieu, laissant de côté l’Église à un rôle subalterne. L'Etat royale absolue a que peu de différence avec l’État actuel, la Révolution française

et surtout la restauration Napoléonienne ont remis en route l'idéologie de l'Etat au dessus de tout. Désobéir au roi, c'est désobéir à Dieu lui-même sermonnait Bossuet, aujourd'hui les lois de protections des symboles de la république et du président de la république sont la représentation actuelle de ce sermon. Le président de la République représentant terrestre du républicanisme est une personne sacrée, en touchant à sa personne c'est à la société, à l'ordre en place que nous touchons. Nous remarquerons qu'il en va de même pour toutes les personnes assermentées, de plus petit flic jusqu'au préfet s'y attaquer c'est risquer le crime de lèse majesté.

La république par sa propagande incessante s'assure une soumission spirituelle. Les appels d'un Mélenchon pour une énième république rentre totalement dans le cadre de la religion. Mélenchon et sa clique ne propose même pas un Vatican II, à peine un coup de peinture sur une maison de plus en plus délabrée. Sarkozy avait justement répondu à la question de savoir si le PCF était dangereux pour la République, sa réponse était bien entendu que non car elle acceptait les règles. Quand un pure représentant du système bourgeois capitaliste parle comme çà d'un parti prétendument communiste, soit il est fou, soit ce parti est tout sauf communiste.

La République, l’État est la machine de la bourgeoisie, la reconnaître c'est accepter l'ordre existant.

Il faut bien reconnaître que c'est sa grande force , cette capacité à diriger où à réprimer toutes les hérésies, les luttes des peuples minorisées en sont un exemple. La demande de reconnaissance incessante de mouvement occitaniste par l’État français, la bêtise qui tend à différencier République et État, sont les erreurs incessamment répétées depuis 30 ans. Les occitanistes enfants martyrisées de la Respublica, tel l'enfant battu s'en va demander de l'amour et de la reconnaissance.

Pourquoi, pourquoi, mère nous fais tu çà ? Nous sommes sage, nous voulons faire partie de ta religion révélée, nous voulons avoir notre salut à tes côtés, nous ne posons pas de bombes, rien rien...POURQUOI ? Le summum de la bêtise politique fut quand des occitanistes notoires défendirent corps et âme l'ultra jacobin nationaliste Mélénchon lors de la dernière présidentielle, plus royaliste que le roi nos occitanistes d’opérettes. Qu'une partie du peuple occitan tombe dans la mascarade republicaniste est une chose mais que des dirigeants du mouvement culturel s'en fasse les hérauts est un autre, qui mériterait un peu plus d'attention.

Alors que devons nous faire nous occitan conséquent, révolutionnaire qui vise à la libération de notre terre, notre premier devoir, impératif, est de rejeter cette religion qu'est le Républicanisme. Rejoindre les rangs de l'hérésie, disons non à la tolérance face à cette infamie qui ne cesse de nier nos droits. Faire tomber le mythe de la république au dessus de tous et de toute, désacralisons cette icône d'un autre âge, attaquons nous à cette bastille pierre par pierre. Proclamons haut et fort qu'il est légitime et salutaire de brûler le drapeau tricolore symbole d’oppression des classes sociales et des peuples écrasés, libérons l’égérie Marianne, cette figure occitane de liberté souillée par le sang des impérialistes français. Disons non et assumons nos prises de positions partout en Occitània.




Non seulement chaque Tricolore brûler, chaque Marianne libérée, chaque Marseillaise sifflée est une pierre de moins sur les fondations de cette édifices en ruine. Car comme nous n'arrêtons pas de le dire non seulement l’État français est la première des portes qu'il faut enfoncer pour nous libérer nous occitans, mais en plus c'est aussi une nécessité pour qu'avance la révolution sociale.

L'occitanisme gagnera les cœurs et les esprits quand il aura compris que l'avenir de notre peuple et de l'humanité n'est que dans la lutte pour nous libérer du capitalisme et avancer vers le communisme.

Parce que chaque théorie n'a de sens que dans sa pratique nous proposons à tous et toutes qui veulent commencer se long mouvement de libérer dans leur Mairie respective la servante de ferme Mariana*. De l'affranchir pour de bon de la domination bourgeoise, la place de Mariana, est au côté du peuple dans son combat pour sa libération ! Sa libération doit être vue aussi comme la libération de toutes les femmes opprimées par le patriarcat, le système dominant. Ces actes de désobéissance doivent être coordonnés, assumés, propagés et expliqués.

BIen des soulèvements ont commencé sur des actes insignifiants mais fort en symbolique!

*Et oui Mariana ( de son vrais nom en occitan)vient d'un poème révolutionnaire composé par un instituteur lors de la Révolution. Ce nom représentait à l'époque l'équivalent de 'Conchita' aujourd'hui, c'était la servante de ferme qui avec et par la révolution se libérer de l'oppression. Aujourd'hui nous occitan révolutionnaire devons récupérer et libérer se symbole !

La version historique du poème en occitan phonétique:

   LA GARISOU DE MARIANNO


Cansou patriotiquo : Ayré : Des dous Sabouyards

 

 

                             Marianno trop attacado

                             D'uno forto malautié

                             Ero toujour maltratado

                             E mourio de caytibié.

                                             Lou médeci

                                             Sans la gari,

                              Et neyt & jour la fasio souffri :

                              Le noubel Poudé exécutif

                              Ben d'y fa préne un boumitif

                              Per y dégaxa le palmou :

                              Marianno se trobo millou etc...

 

 

                               Un gra de listo civilo

                               Es un remedi fatal

                               Que dins le corps te la bilo

                               Aumento toujour le mal ;

                                          E les remedis

                                          De Louis

                               Soun pas bous; jamai l'on nou garis ;

                               Mais uno ounço d'Egalitat,

                               E dous gramos de Libertat,

                               Y au degaxat le palmou :

                               Marianno se trobo millou etc...

 

 

                                Dillon, Kellerman, Custino

                                Au coumençat de cassa.

                                La trop mayssanto bermino

                                Qu'a manquat de l'estouffa

                                E le dedins

                                Des intestins

                                Sara leou san de vers tant malins ;

                                E l'elixir de Dumouriès

                                Frétat à la planto das pés

                                 Y a pla dégatsat le palmou ;

                                 Marianno se trobo millou etc...

 

 

                                   La sannado fabourablo

                                   Qu'axec loc le dix d'Agoust

                                   A Marianno tant aimablo

                                   A fait rattrapa le goust

                                   Le mal maudit

                                   A leou futgit

                                   Quand on pot rattrappa l'appétit

                                   Un bricou d'oli de Servant,

                                   Un pauc de syrop de Rolland,

                                   Y au pla dégaxat le palmou.

                                    Marianno se trobo millou etc...

 

 

                                  Cal uno préso de Niço

                                  Dos pinçados d'émigrans,

                                  Per dissipa la maliço

                                  D'aquel mal qu'éro tant gran,

                                  E ric-à-ric, à l'alambic

                                  Passa la soumissiou de Brounsvic :

                                   Le mati se leban del leit

                                   L'évapouraciou de Clairfait

                                   Y a pla dégaxat le palmou.

                                   Marianno se trobo millou etc...

 

 

                                    Mountesquiou, boun patrioto

                                    De Marianno médeci,

                                    Bol en de grais de marmotto

                                    Toutalomen la gari :

                                                   Anselmo, anfin

                                                   Casso le berin ;

                                      Al sang ba fa prene un autre trin ;

                                      Alaro soun corps épurat

                                      De maubès lebant dégaxat,

                                      Marianno en pleno garisou

                                       De la santat sara la flou.

 

                                   Par les Sans-Culottes LAVABRE


LIBERTAT TA TOTAS LAS MARIANAS !

LIBERTE POUR TOUTES LES MARIANES

occitanisme occitania occitanie catalan euskadi euskal herria communisme socialisme guerre civile occitania occitanie

Commentaires (1)

1. Jac2Tolosa (site web) 11/05/2013

1 / es pas causa novèla, mas es bon de tornar dire las causas.
2 / l' "occitan phonétique" presentat es pas qu'un occitan ortografiat segon la nòrma francesa. Abans quora la lenga francesa èra pas normalizada Rouen s'escriviá0 ROHAN ; la grafia prepausada es pas fonetica, es francesa segon la nòrma d'aprèp l'edicte de Villers-Cotterêt.
Ben coralament,
Jacme

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site