Internacionalisme

Sonne le réveil,

Tornar prenerComme une sortie d’anesthésie, la pensée endolorie, un peu perdue dans les limbes de l’idéologie dominante. Celle qui veut que l’idéologie a été vaincue par notre première défaite stratégique. Que la lutte des classes soit invalidée, que nous serions à la fin de l’Histoire. Cette anesthésie c’est l’expression de 40 ans de restauration du capitalisme et d’une offensive idéologique réactionnaire sans précédent.

LEUR petit monde de certitudes s’érode inexorablement. Un vent nouveau souffle dans les branches de l’arbre de la liberté.

 Ce qu’ils pensaient comme acquis n’est qu’enfin de compte qu’un château de sable que la nouvelle vague de la Révolution mondiale commence à sérieusement éroder.

Nous sommes encore une majorité à chercher le chemin avec la grille de lecture crée par l’idéologie bourgeoise pour justement nous désorienter.

Sans carte nous tournerons indéfiniment en rond.

Les cartes du chemin de la révolution existe elles sont le produit de la dialectique pratique/théorie du XXe siècle. Nous ne nions pas que tels les antiques portulans beaucoup de chose sont à compléter, à rechercher, à réfléchir. Mais se passer de ses connaissances c’est se condamner à n’être pas plus qu’une extrême gauche d’une démocratie bourgeoise en décomposition  et non un mouvement révolutionnaire.

Nous sommes encore que quelques un, qui peut le nier ? pas nous !

Beaucoup nous traitent de passéiste parce que nous osons dire qu’étudier les expériences passées nous donne beaucoup de clés. Parce que loin d’avoir été des échecs sentencieux, elles sont notre meilleure école. La Révolution pour grandir a besoin d’échec et de défaite. Le XXe siècle a été une grande esquisse il nous faut continuer le dessin en rectifiant les tracés hasardeux.

Nous sommes encore que quelques un,

Ils nous disent que nous récitons de vieilles prières, ils se pensent vivant et nous morts. Et pourtant leur théorie nous fait remonter avant le XXe. Qui sont les passéistes ?

Ils sont nombreux à saluer K.Marx dans sa défense de la Commune malgré l’échec qui fut un coup dur sur le moment. Et pourtant ils font aujourd’hui complètement son opposé, ils décident que les expériences des révolutions soviétiques et chinoises sont un échec à oublier, que tout est à enterrer. K.Marx, au contraire, a tenté de voir où étaient les erreurs des Communards et a fait grandement avancer notre connaissance de la science révolutionnaire tout comme les trois grandes révolutions du XXe siècle.

Nous sommes encore que quelques un,

Nous leur demandons qu’avez-vous à proposer ? Où est votre stratégie, vos plans ? Et leur silence où les réponses vagues et gênées sont notre plus grand avocat.

Certains sont comme la IIe internationale à espérer la crise, ils espèrent que les réponses à leurs faiblesses vont apparaître comme par magie de la pauvreté et de l’exploitation. Alors que la moindre étude nous montre que c’est l’inverse qui se produit quand le mouvement révolutionnaire n’existe pas ou n’est pas assez fort il ne peut y avoir de révolution triomphante, il y a le désespoir, la réaction, le fascisme.

La Révolution est un processus qui se construit de manière subjectif étant donné qu’objectivement tout est en ordre pour changer le monde.

La recomposition idéologique sous fond de crise générale du capitalisme va balayer tout cela. Que chacun fasse ce qu’il à faire, nous nous continuons à avancer lentement mais surement.

Oui un nouveau moment de la révolution prolétarienne mondiale est en train de se dessiner, l’effondrement du vieux révisionnisme soviétique n’a pas été la fin mais bien le début d’un nouveau cycle.

Ce cycle nouveau est celui de la guerre populaire et revolutionnaire mondiale généralisé avec comme but le communisme.

Nous y sommes.

APPEL À DÉNONCER LE GOUVERNEMENT BRÉSILIEN !

Version Portuguais, Français, Anglais, Espagnol.

CHAMADA PARA A DENUNCIA DO GOVERNO BRASILEIRO! 

Neste exato momento , no Brasil, um massacre contra os camponeses pobres e sua liderança no Estado de Rondônia está em preparação. As forças repressivas do Estado e da União planejam um ataque contra camponeses pobres sob o falso pretexto de ocupação a uma reserva natural. Vários tumultos já ocorreram e os camponeses foram vitoriosos na primeira tentativa de despejo. Porém num recente discurso do Governador do Estado Confucius Moura, um proprietário de terras, ele descreve os agricultores como vândalos “e ” bandidos ” e prenuncia o pior.

 Com a intensificação da crise geral do capitalismo, a situação dos países semi- coloniais (os chamados do ‘Sul’) tornam-se cada vez mais difícil. A medida que a crise se aprofunda, a pressão imperialista sobre esses países para captar recursos e pegar novos mercados vem causando muitos transtornos. Mais aparente são as intervenções imperialistas militares diretas ou indiretas atuais ou recentes (Líbia , Mali, Afeganistão , Iraque, Síria, Central etc),rp_helicopteromas isso também significa para a classe trabalhadora e os povos da Ásia, da África, da Américas, um constante agravamento da sua situação social, além da devastação ecológica causada pela exploração monstruosa de tudo o que pode trazer alguns dólares ou euros.

O Brasil não é exceção a essa situação geral, estão por trás do crescimento e desenvolvimento orquestrado pelos gestores do PT e do FMI, na verdade se esconde uma situação dramática para uma grande parte da população. O levante popular de junho 2013 foi um lembrete de que os BRICS como “novos poderes” é uma quimera . A Copa do Mundo de Futebol em 2014, com os Jogos Olímpicos no Rio em 2016, traria a propaganda completa do Brasil do subdesenvolvimento , mas a realidade é teimosa !

Longe de sair da sua ligação com a sujeição dos países imperialistas, os governos da “esquerda” da América do Sul são, na verdade, o reino perfeito do reinado global dos monopólios. Isso contribui para um agravamento das condições de vida e das condições de trabalho, com rendas superiores a compreensão, a inflação galopante, cada vez mais a violência policial, os serviços sociais básicos em mau estado ou inexistente, a corrupção generalizada. 50 % do orçamento do Brasil é utilizado pagar a enorme dívida, bilhões são gastos em projetos de PAC, projetos de desenvolvimento de infra-estrutura, com o único propósito de satisfazer os monopólios imperialistas e bem proximo disso ha hospitais que estão sendo fechados…

A situação no campo é igualmente dramática, a reforma agrária prometida nunca chegou e, pior ainda, a repressão contra os movimentos camponeses aumenta. Execuções sumárias de líderes camponeses por milícias dos latinfudarios, tortura policial, intimidação, tudo é feito para criar um clima de terror entre as pessoas e os movimentos de resistência. Cinco milhões de famílias camponesas no Brasil não têm terra para cultivar e os latifúndios (grandes propriedades agrárias, marca do semi- feudalismo) e outros operadores agro-capitalistas estão presentes em todas as obras do Estado, enquanto o monopólio da mídia criminaliza sistematicamente qualquer desafio.

rp_fogoHoje, com o capitalismo global todas as lutas do mundo estão interligados, o Brasil como a Índia é uma peça central na economia global. É um pais-fazenda do mundo, dedicado à oferta global de alimentos mercantizados, e portanto, quanto mais avançar a revolução no Brasil mais enfraquecer o imperialismo, o mais que podemos lutar nos países imperialistas .

Chamamos todos os revolucionários e progressistas sinceros para apoiar as lutas revolucionárias e nesses países. Temos de sair de um eurocentrismo ideológica, a mudança vem da periferia do Velho Mundo, para onde o vento está soprando um mundo novo. Chamamos para apoiar a revolução agrária no Brasil e denunciar a violência contra as pessoas, especialmente aquelas que ocorrem no estado de Rondônia .

Fazemos uma chamada para o boicote, mais que nunca, da máfia chamada FIFA e da Copa do Mundo de 2014 e das futuras Olimpíadas no Rio de Janeiro, e para expor as mentiras do governante pseudo- esquerda do PT e da Dilma Rousseff.

Enviamos uma salvação fraternas e revolucionárias a todos os lutadores do povo brasileiros que lutam para arriscar a sua vida para uma humanidade liberada e igual.

VIVE A REVOLUÇÃO TERRA NO BRASIL !

VIVA A LUTA JUSTA DOS CAMPONESIS DO RONDÔNIA E EM QUALQUER LUGAR DO MUNDO!

A BAIXO A FIFA !

NÃO VAI TER COPA !


Ont déjà exprimé leur soutien à cet appel / Have already expressed their support to this call / Ya expresaron solidaridad con este llamamiento :

- Servir le Peuple – Sheisau Sorelh – Auba Vermelha (Comité de Construction du Parti communiste révolutionnaire des Terres d’Òc, Occitània, État/Prison-des-Peuples “France”) [à l’initiative de l’appel]

- revue internationale Maoist Road (du PC maoïste d’Italie, PCmF, PCR Canada etc.)

Great Unrest Group / Yr Aflonyddwch Mawr (communiste-révolutionnaire de libération nationale, Pays de Galles, État “britannique”)

- collectif Feu de Prairie (média pour une culture révolutionnaire, État français)

Gran Marcha hacia el Comunismo (Madrid, État espagnol)

Action antifasciste Aube Champagne-Ardenne (État français)

- Comité de Construción do Partido Comunista maoísta de Galiza. (Galiza, État espagnol ; siteDazibao Rojo)

Libertat! (Gauche révolutionnaire d’Occitanie, État/Prison-des-Peuples “France”)

- Organisation communiste Futur Rouge et Parti Communiste Maoiste de France (PCmF)(État français).

Breizhistance Indépendance et Socialisme  (Breizh/Bretagne, État/Prison-des-Peuples “France”)

- O Bloque Independentista de Cuchas. (Puyalon de cuchas (organizacion politica, Purna a organizacion chuvenilA Clau Roya, Colectivio feminista , A Enrestida, Centro Social y Seira , Colectivo sindical estudiantil).(Aragon, Etat Espagnol.)

- Collectif Odio de Clase (Cantabrie, État espagnol)

Ateneu Proletário Galego. (Galiza, État espagnol)

OCML Voie Prolétarienne (État français)

D’autres soutiens peuvent bien sûr être apportés après publication de cet Appel. Il suffit de nous envoyer un message par le formulaire de contact, ou de laisser un commentaire.

********************************************************************************

Lire la suite

Déclaration internationale maoïste pour le 1er Mai 2013

internacionalisme.jpgLes masses populaires veulent renverser les gouvernements capitalistes, impérialistes et les gouvernements qui les servent !

Les prolétaires veulent s’unir pour le Parti de la révolution !

Les communistes soutiennent les luttes anti-impérialistes et développent les Guerres Populaires pour la révolution prolétarienne mondiale!


L'impérialisme est le «stade suprême du capitalisme » - une étape de « parasitisme et putréfaction» (Lénine, L'impérialisme, stade suprême du capitalisme).Il s’agit aujourd’hui de l’enterrer au plus vite. La crise du capitalisme est comme une maladie chronique qui le tourmente. Elle crée les conditions pour sa mort.  

La crise du capitalisme, c’est avant tout une crise de surproduction : « Au cours des crises, une épidémie qui, a tout autre époque, eût semblé une absurdité, s’abat sur la société – l’épidémie de surproduction. La société se trouve ramenée à un état de barbarie momentanée. » (Marx et Engels, Manifeste du Parti Communiste)

Mais à l’heure où la bourgeoisie intensifie ses efforts pour faire payer la crise aux masses populaires, il est bon de rappeler ce qu’ont écrit Marx et Engels il y a plus de 150 ans dans le Manifeste : « Les armes dont la bourgeoisie s’est servie pour abattre la féodalité se retournent aujourd’hui contre la bourgeoisie elle-même. Mais la bourgeoisie n’a pas seulement forgé les armes qui la mettront à mort : elle a produit les hommes qui manieront ces armes – les ouvriers modernes, les prolétaires. »

Aujourd’hui, le prolétariat mondial n’a jamais été si nombreux. L’ensemble des masses populaires représente au moins 90 % de la population et ce sont ces 90% qui sont concernés par cette crise et qui ont besoin d’un changement radical de société. « Le mouvement prolétarien est le mouvement autonome de l’immense majorité dans l’intérêt de l’immense majorité. »(Idem)


Lire la suite

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×